Self Help. Activation. Responsibility. Empowerment

A propos de nous

A propos de nous

L’association S.H.A.R.E. pour la microfinance, le commerce équitable et la consolidation de paix est une organisation à but non lucratif dont le siège social se trouve à Stuttgart et Bern.

Le nom de la fondation S.H.A.R.E. est un acronyme pour Self Help, Activation, Responsibility et Empowerment.

Notre philosophie

Notre philosophie

Notre philosophie se reflète dans le nom de l’association:

​Nous mettons en place des projets qui encouragent l`effort personnel, l`autonomie et la prise de responsabilité dans les pays en développement, les pays émergents et les régions en conflit.

world

Nos projets

Notre projets ont lieu dans les domaines:

Octroi de prêts de microfinance sociale aux Start-Up entrepreneurs en pays développement pour contribuer aux structures de classe moyenne.

Projets pour améliorer la prise de conscience au commerce équitable.

Projets de promotion de la paix dans les régions en conflit avec accent prioritaire sur le Moyen-Orient et l’Afrique.

S.H.A.R.E.

  • Au niveau des projets, nous cherchons à aider, aussi rapidement que possible et sans intermédiaires, les gens pauvres et menacés par la violence et la guerre. Ces interventions se font au travers de projets de l`Association elle-même ainsi qu’avec l’aide d’autres structures de coopération avec des partenaires nationaux et internationaux.

    Au niveau des donateurs, nous voulons atteindre les personnes sensible à l`éthique exprimée par le nom S.H.A.R.E. et qui pensent que le bien-être personnel et social n`est légitime que s`ìl est partagé avec les défavorisés, tout particulièrement dans le tiers-monde.

  • Dans le domaine de la microfinance, nous voulons mettre les plus pauvres des pauvres dans les pays en développement en mesure de fonder des capacités autonomes d’existence par l’octroi de crédits appropriés.

    Dans le secteur du commerce équitable, nous voulons aider des travailleuses et travailleurs de pays en développement et de pays émergents souffrant de conditions de travail qui menacent leur santé et qui les exploitent.

    Dans le domaine de la promotion de la paix, nous voulons soutenir les formes non-violentes de résolution des conflits au niveau de la société civile et au plan gouvernemental, de sorte que tant la population que les acteurs politiques puissent en tirer bénéfice.

Saviez-vous que dans le monde…

1 mrd.

de personne vivent avec moins d’un euro par jour

800 mil.

de personnes souffrent de malnutrition chronique

70%

des gens pauvres sont des femmes et des enfants

168 mil.

d’enfants ne sont jamais allés dans une école

115 mil.

de personnes vivent sans avoir la possibiité de se faire soigner par un médecin

Arriere-Plan

  • 1. Microfinance sociale

    Il existe de nombreuses formes de coopération et d’aide au développement. Chaque type est admissible tant qu’il a une influence émancipatrice durable et qu’il ne crée pas de dépendance. Dans ce contexte, les Etats, les institutions internationales, les organisations non gouvernementales et les entreprises privées jouent un rôle important et utile. L’énorme défi pour les pays de développement réside dans la création d’une culture de la petite entreprise qui peut servir de base pour le développement d’une véritable classe moyenne. Pour la population active, cela signifie la création de nouveaux emplois en tant qu’alternative aux places de travail offertes par l’Etat ou par les grandes entreprises du secteur primaire. Il en résulte une meilleure diversification socio-économique qui renforce les structures démocratiques sur place.

    En tant qu’initiative valorisant la personne, S.H.A.R.E veut mettre l’accent, dans le secteur de la microfinance, sur des personnes et des groupes capables de s’aider eux-mêmes et de se prendre en charge mais qui, en temps normal, ne sont pas considérées comme solvables.. Il s’agit surtout des désavantagés sur ​​le plan social et économique. C’est pourquoi que les besoins spécifiques de ces emprunteurs doivent recevoir une attention particulière.

    Des mesures d’accompagnement comme la formation professionnelle et personnelle complémentaire, la conduite d’une petite entreprise et l’entraînement au marketing et à la vente sont déterminants et peuvent constituer jusqu’aux 2/3 des coûts du programme. Bien que les coûts administratifs du micro-crédit soient naturellement élevés, les frais d’intérêt réels doivent être tenus aussi bas que possible et rester en phase avec le développement de la productivité. Pour cette raison, seule une partie de la subvention doit être remboursée dans un délai raisonnable. Comme le microfinancement de S.H.A.R.E doit favoriser l’entreprenariat dans des conditions de concurrence réelle, il est néanmoins important d’assurer la durabilité des initiatives entrepreneuriales et la capacité de marché des futurs plans d’expansion.. C’est pourquoi des prêts sans intérêt ne doivent être octroyés que dans des cas d’exception. Les bénéficiaires sont ​​principalement les jeunes et les femmes en tant qu’ «acteurs de changement» essentiels pour le développement durable et autonome.

    La sélection des projets de microfinance se déroule de nombreuses façons. D’un côté, S.H.A.R.E coopère avec des partenaires stratégiques expérimentés (ex. Opportunity International). D’un autre côté, S.H.A.R.E peut identifier, exécuter et maintenir des projets sous sa propre responsabilité. De tels projets directs se font avec des débiteurs individuels ou des groupes locaux auto-organisés.

  • 2. Commerce équitable

    L’économie mondiale d’aujourd’hui est de plus en plus globalisée. Il s’agit en soi d’une évolution très positive car le processus de mondialisation se traduit par de nombreux accomplissements bénéfiques. Entre autres, les pays émergents et les pays en développement peuvent jouer un rôle de plus en plus important dans la chaîne mondiale de valeur ajoutée. Ainsi, la globalisation fait une contribution essentielle au rattrapage économique de ces pays.

    Malheureusement, ce processus de rattrapage n’est pas harmonieux et pose de nombreux problèmes. La délocalisation du commerce mondial durant ces dernières années a souvent conduit à l’exportation de secteurs travail-intensifs de productions vers des pays émergents afin de réduire les coûts de production et de contourner des règles du droit du travail. S.H.A.R.E entend faire face aux problèmes sociaux qui découlent, en particulier de l’absence ou du non-respect de standards sociaux minimaux (comme le travail forcé ou le travail des enfants) en promouvant au rang de modèle des projets où le libre-échange est complété et élargi par les principes du commerce équitable. De la sorte, les conditions de vie et de travail qui affectent les droits humains doivent progressivement être éliminées..

    Dans la pratique, notre approche vise la mise en œuvre volontaire de standards éthiques sociaux et environnementaux dans les activités de production des pays en développement, ainsi que la promotion de mesures de marketing éthique pour les ventes de biens de consommation produits de manière équitable et durable. Nos partenaires de projet se situent aussi bien au niveau de la société civile qu’à celui de l’économie privée. Nous partageons avec eux la conviction que le commerce équitable et écologiquement responsable en matière de production et de distribution ne bénéficie pas seulement aux ressortissants du tiers monde. Le commerce équitable correspond également à l’intérêt à long terme bien compris des entreprises des pays industrialisés dans la mesure où la perception de l’esprit de responsabilité se traduit aujourd’hui par une confiance accrue dans une entreprise et où le marché du commerce équitable gagne toujours plus d’importance.

  • 3. Consolidation de la paix

    S.H.A.R.E veux contribuer à la promotion de la paix dans les régions du monde en conflit par le soutien de structures garantissant des solutions non-violentes et rationnelles aux différend. Il s’agit notamment de

    • structures qui voient dans la diversité des ethnies et des religions une richesse et en soutiennent le développement
    • structures qui renforcent le bien-être de l’individu et de la communauté par le biais d’approches durables dans le contexte social et économique
    • structures qui apprennent aux individus et aux groupes à se protéger contre la démagogie et l’abus de pouvoir politique.

    Pour atteindre ces objectifs, nous travaillons (en ce moment même) avec des organisations et des partenaires individuels dans les régions en crise comme le Moyen-Orient (Initiative de Genève et Coalition pour la Paix Palestinien) et l’Afrique (Centre pour la promotion de la paix au Nigeria). Nous mettons l’accent sur le travail d’éducation dans des écoles et institutions locales des enfants et des jeunes, convaincus en la matière que le progrès vers le bien personnel et vers le bien de la communauté ne peut réussir que dans un cadre de paix.

  • « Plus de moyens pour un résultat durable »

    — Paul Fivat, Membre du Conseil de S.H.A.R.E. et ancien Ambassadeur de Suisse —
  • « Votre don atteint les bénéficiaires de nos projets de manière sûre et démontrable »

    — Dr. Judith Blickle, Directrice de S.H.A.R.E. —
  • « La microfinance sociale aide les personnes à développer leur potentiel d’autonomie et à se libérer de la pauvreté par leurs propre moyens »

    — Anja Luckja, responsable de la coordination internationale des projets chez Opportunity International —
  • « La création de deux états est la seule possibilité de réaliser la paix au Proche-Orient »

    — Benjamin Rudtland, Chef de la Division des relations extérieures de l'Initiative de Genève —
  • « La violence engendre toujours une contre-violence et ne peut conduire à la paix »

    — Ayed Atmawi, coordinateur de projets de la Coalition palestinienne pour la Paix —
  • « Grâce à nos microcrédits, nous pouvons aider les jeunes israéliens et les arabes d’Israël à construire leur propre existence »

    — Amir Sznajderman, Chef du programme de promotion économique de l'Agence juive —

Projets

Nos Partenaires

Le German Network of Business Ethics à Berlin

ASMERADE, Togo

AGBE, Berlin

Opportunity International, Cologne

Faites un don!

Votre don arrivera aux personnes bénéficiaires de nos projets en toute sécurité et de manière vérifiable. Pour ce faire, nous travaillons en collaboration avec des partenaires locaux qui connaissent la situation sur place et nous pouvons vous assurer que votre don sera acheminé où vous le voulez, sans aucune déduction.

Pendant la durée d’un projet, des voyages d’évaluation réguliers seront effectués par les membres de S.H.A.R.E à l’emplacement du projet. Par ailleurs, un dialogue direct est maintenu de manière constante avec les partenaires stratégiques du projet. Conformément à la philosophie de S.H.A.R.E, les voyages seront personnellement financés par les membres de S.H.A.R.E et n’affecterons pas votre don.

Grâce au soutien et à la générosité de nos amis et de nos sympathisants, notre travail deviendra encore plus efficace et son impact plus durable. Les plus utiles dons toutefois sont celui ci que nous pouvons utiliser où ils sont le plus nécessaires à l`échelle mondiale. Pourtant vous pouvez naturellement donner aussi pour un project de votre choix, pour quel nous assurons que nous le devrions utiliser exclusivement pour votre souhait.

Un grand merci!!

 

Contact

Allemagne

S.H.A.R.E

Association enregistrée
pour la Microfinance, le commerce équitable
et la consolidation de la paix
logo

​Dr. Judith Blickle
Ehrenhalde 5
70192 Stuttgart

Tel.  +49 – 711 – 25 35 94 8 – 11
Fax. +49 – 711 – 25 35 94 8 – 21
judith.blickle@share-foundation.de​​​​​
​​


Suisse

S.H.A.R.E

Association enregistrée pour la Microfinance,
le commerce équitable et la consolidation de la paix

​c/o Paul Fivat
Rue du Pressoir, 10
1463 Rovray
paul.fivat@share-foundation.ch​​

Adresse officielle:
c/o Haussener und Partner Notare
Monbijoustrasse 22
3011 Bern

Back to Top